PROGRAMME

BOCALOCA – Tango cumbias

Vendredi
28
nov
20 h 33

Soirée Hippocampus

Entrée 7 € Tarif Unique

 

 

 

 

 

1ère partie: ANCKLES STARS AND THE LAZY MAN

C’est le festival étudiant qui secoue les branchies auvergnates ! Hippocampus fête ses 15 ans d’existence, on est heureux de les accueillir à La Baie pour l’une de leurs soirées de fêtes !

Le groupe Bocaloca, inspiré des chansons sud américaines de Carlos Gardel à Chavela Vargas, est né  à Clermont-Ferrand. Ce quintette sillonne la région clermontoise afin de parfaire leurs chansons d’un genre pas toujours facile à cerner. Ils sont  5 musiciens et 5 univers du rock au punk en passant par le classique et bien d’autres encore. Boca loca puise sa force grâce au mélange  des styles. Leurs diapasons s’ajustent de plus en plus, en concert leur objectif est de faire briller la musique sous les couleurs latines.

Alors ils expérimentent  de vieux tangos. De ballades  aux cumbias ils passent d’un univers à l’autre, du rire aux larmes, de l’intime au festif. Boca loca est une effusion de sens, un voyage au cœur de Buenos Aires. Une  invitation à danser.

 

Infos / résas :

A La Baie 04 73 77 12 12 baie-des-singes@wanadoo.fr

Festival Hippocampus festhippocampus@gmail.com

FRED TOUSCH – Maitre FENDARD

Samedi
29
nov
20 h 33

Théâtre fou furieux

Entrée : 17 / 14 €

Abonnement 12 €


La Compagnie Le Nom Du titre présente
« Maître Fendard ou on a volé le Château de Sable »

de et par Fred TOUSCH

Accompagné de Laurent Mollat et la complicité de François Rollin
Une famille décomposée, en vacances au bord de la mer, décide de construire un château de sable. Ils s’investissent corps et âmes dans leur construction au point que petit à petit leurs liens se resserrent. Le soir venu, ils se promettent de continuer leur œuvre mais, au retour, découvrent que le château a totalement disparu ! La famille décide alors de faire appel à Maître Fendard pour la défendre, trouver et punir les coupables… Fred Tousch se lance ici dans la plaidoirie avec en filigrane la manipulation du langage. À l’heure où les politiques sont avocats et que les victimes deviennent des coupables, la futilité de la plaidoirie de Maître Fendard démonte ces mécanismes grâce à l’allégorie pour tenter d’affûter le regard critique. Il ne déroge pas à sa tradition d’interpréter des personnages décalés avec Maître Fendard : un personnage à la John Cleese coincé entre rigueur judiciaire et loufoque logique. Comme un besoin de défendre l’indéfendable et l’irrationnel, ce Don Quichotte en robe accompagné d’un sancho-greffier a un but ultime, celui de délivrer une plaidoirie d’une drôlerie imparable brillamment menée par un clown philosophe en robe!
« Le jeu du comédien est exceptionnel. Sans temps mort ni faiblesse, ce spectacle pétri d’imagination tient sur le fil tendu d’une plaidoirie absurde et imparable. » Criticomique
« Une histoire absurde dans laquelle le « public-jury » va se réjouir de voir Maitre Fendard alias Fred Tousch se moquer astucieusement de la profession d’avocat à l’heure où : « les avocats d’affaires prennent de plus en plus de place dans les grandes décisions, où le tout juridique prend trop souvent le pas sur l’humain » Pertinent ! » Nova

Bar des Sciences – Les diamants sont éternels

Mardi
2
déc
20 h 33

Un sujet, des avis, un débat…

Entrée Libre

04 73 42 35 74

www.puydedome.fr

 

Organisés par le conseil Général du Puy-de-Dôme, des chercheurs de l’Inra, du CHU, du centre Jean-Perrin, de l’Université Blaise-Pascal, de l’Université d’Auvergne, de la Société Française de Physique et de la Société Française de Chimie. Avec les questions à la con du Professeur Chrazuki !

 

Dans le cadre de l’année internationale de la cristallographie

Avec tous ces voleurs potentiels, est-on plus libre avec un collier en toc  qu’avec un collier de diamants ? Le prix de l’encre d’imprimante se rapprochant du leur, les diamants ne vont-ils pas perdre le leadership du luxe au profit des cartouches en plastique ?

PATRICK TIMSIT

Jeudi
4
déc
20 h 33

COMPLET

Entrée: 30 €, 27 €

Abonnement: 25 €

 

Il entre dans un show de lumière à faire pâlir une star américaine. Faut au moins ça pour saluer le retour de Timsit après 13 ans d’absence, comblée par le cinéma !  Il s’est fait tout beau pour l’occasion, son nouveau tour de taille lui va très bien. Finit le rondouillard rigolo, bienvenu au Timsit version light. Attention, l’artiste n’a rien renié de ce qui a fait sa marque de fabrique. Un chat est appelé un chat et la patte n’est pas de velours. Il a la griffe bien acérée et peut compter sur ses co-auteurs, Bruno Gaccio et Jean-François Halin qui n’ont pas la plume tendre. « Je fais exprès de dire des horreurs. Ce n’est pas pour ne pas aller au Paradis ». Le ton est donné. Pourtant, il ne dit pas tant d’horreurs. C’est plutôt le monde tel qu’il est qui les produit. C’est là qu’il va, avec les deux autres susnommés, puiser son inspiration. Il y a la partie société, plus conventionnelle mais efficace. Il y a l’autre aspect, plus rentre-dedans, qui est nourri par l’actualité. Et là c’est très efficace. Il semble même plus à l’aise lorsqu’il aborde des thèmes comme la liberté, le racisme ordinaire ou banalisé. Le sketch sur le contrôle des papiers est sublime. Ce « one man stand-up show » est rythmé subtilement par la mise en scène d’Etienne de Balazy.

VOLO – Les frères Volovitch

Vendredi
5
déc
20 h 33

Concert

Entrée : 15, 12 €

Abonnement 10 €

 

 


By The Fall en 1ère partie

L’aventure artistique des Volo est continue et contigüe à celle de La Baie depuis presque nos débuts. Ils viennent cette année vous présenter en avant première leurs toutes nouvelles chansons. Nous ferons nôtres les propos de Valérie Lehoux (prêtresse de la chanson à Télérama) pour vous dire tout l’intérêt du travail de nos poteaux : « Les deux frères Volovitch n’ont pas besoin de truster les radios et les télés pour remplir les salles. Ces rescapés des Wriggles tracent leur route depuis plus de dix ans dans une veine folk politique et ironique, jouant de l’harmonie de leurs voix et de leurs guitares, et d’une complicité non feinte. Le benjamin a un look d’éternel étudiant ; l’aîné, une gueule d’acteur de cinéma. Sur scène, les Volo se renvoient la balle en permanence, ou chantent en alternance. On les imagine tels quels dans la vie. Leurs chansons parlent d’amours bancales comme des ravages de la mondialisation financière. On les écoute chanter, comme on écoute un ami vous parler. » . Merci Mme Lehoux, vous nous ôtez les mots de la bouche…

MONSIEUR ROUX

Samedi
6
déc
20 h 33

Chanson

Entrée : 15 /12 €

Abonnement 10 €


Déjà 3 galettes à l’actif de la formation rennaise qu’on a toutes goulûment écoutées avec délectation… Car Monsieur Roux, c’est un peu la quintessence de la chanson qu’on aime à La Baie : l’humour s’y dispute à la distanciation, le doux amer s’écoule au long de textes malins (qui ne sont pas sans rappeler un certain Thomas Fersen). Les arrangements sont toujours des plus classieux, de la chaloupe d’un flow hip-hop ou jamaïquain à la nonchalance d’un phrasé qui ferait appel à une sorte de crooning à la française. S’ils furent trompeusement catalogués avec « Petit rasta », qu’on entendit pas mal sur les ondes, on peut rappeler que les  Monsieur Roux font de la belle chanson française de variété (ce n’est pas un gros mot), où la mélancolie joyeuse s’exprime avec fantaisie. On les accueille ce soir en duo et on va pas bouder notre/ votre plaisir.

PATRICK COTTET-MOINE – Chez Lui

Samedi
13
déc
20 h 33

Mime / Humour de 6 à 250 ans

Entrée : 17 / 14 €

Abonnement 12 €

Ce second volet des aventures de Patrik COTTET MOINE a été conçu entre Liège et Montréal avec l’aide de ses amis, maîtres d’œuvre en la matière : le célèbre québécois Michel COURTEMANCHE reconnu internationalement comme étant l’orfèvre de l’humour visuel, et Marc ANDREINI du duo Belge « Les Zindésirables » expert en gag physique de précision. Ces nouvelles histoires sans paroles aux situations hautes en couleurs en raviront plus d’un… Nous ferons la connaissance cette fois-ci entre autres avec un indien façon cartoon, un chef cuistot un tantinet facétieux, un papa « mère poule » un peu dépassé, et d’une mante religieuse… Gageons que ce second spectacle voyagera autour du monde autant que le premier qui a traversé plus de 25 pays, en est bientôt à sa 800ème représentation et est bien parti pour arriver à sa 1000ème !

TOTOF et son Grand Orchestre

Dimanche
14
déc
17 h 07

Concert dès 5 ans

Entrée : 9 / 6 €

Abonnement 4 €


On reprend notre bataille contre les week-ends grisailles du mois de l’hiver auvergnat, le principe est simple, égayons les fins de semaine de la famille en proposant une sortie intelligente et humoristique, juste après la sieste et le goûter… On offre les bonbons, et tout le monde il est content. Pour ce faire nous avons invité Totof et son grand orchestre. Le dit Totof accompagné de Stéf Arbon (le grand orchestre) va vous proposer une balade multi instrumentale… En effet, un sympathique nuage ayant dépanné les musiciens en leur envoyant des cordes pour réparer un instrument, leur a aussi apporté la pluie !  Au fil de chansons bien rigolotes et interactives (tout le monde participe !!!), les instruments (Guitare manouche, Dobro, guitare électrique, violon, mandoline, ukulélé, banjos, contrebasse…) cachés derrière les deux comparses vont apparaître avec la mission de faire revenir le soleil. Quand on vous dit qu’on va ensoleiller l’hiver, on ne vous promet pas la lune !

DIDIER BENUREAU – Best of The BEST

Vendredi
19
déc
20 h 33
Samedi
20
déc
20 h 33
Dimanche
21
déc
16 h 04

SÉANCE SUPPLÉMENTAIRE le dimanche 21/12 0 16H04

COMPLET les 19 et 20/12

Entrée : 29/ 26 €

Abonnement 24 €

 

 

 

A six jours de la nativité, le roi mage de l’humour qui grince est de retour dans l’étable : nous avons nommé sa Majesté Didier Bénureau !!! Pour nos dix-huit ans et pour noël, il vient vous présenter son tout meilleur, la crème de  la crème… On piaffe déjà d’impatience, car ça fait fort longtemps qu’on le clame : Bénurau c’est le plus drôle, le plus méchant ! Grand pourfendeur de la connerie tous azimuts, maître du délire et surtout génial comédien, il campe les abrutis, les pervers, les bien pensants condescendants avec une maestria et une férocité hors normes.

« Loufoque, méchant… L’un des meilleurs ! Souvent grossier, jamais vulgaire (la nuance est capitale), Bénureau ne ménage pas ses personnages qui en prennent tous pour leur grade… peu survivent au concassage d’un verbe alerte qui, entre deux extrapolations, refrains et simagrées de façade, s’emploie priotairement à ne pas faire de quartier.”      Libération

“Intelligent et féroce. Une telle qualité, une telle homogénéité est rare…Un indiscutable talent de comédien. Humour et mauvais esprit. » Le Figaro

 

GAB – La Suite….

Mercredi
31
déc
0 h 00

Humour

Entrée : 27/24euros

Hors abonnement


Séance 1 à 18h06

Séance 2 à 20h08

Séance 3 à 22h02


Repéré il y quelques années de cela par un certain Bigard (qui a parfois du nez),  Gabriel ou Gab est non seulement un des garçons les plus drôles de la scène humoristique française mais c’est aussi un vrai tendre ( ne pas se fier à son physique de Hell’Angels…). Car, avec ce quatrième opus de ses aventures scéniques, il va nous conter ses aventures de nouveau père, un brin sur le tard, en ces temps de crise et de morosité ambiante. Gabriel va y réinventer pour vous la société, le monde et l’univers en partant de son nouveau centre : sa fille. Et vous allez voir, ça change tout ! Pour ce faire, les anecdotes hilarantes, les situations les plus rocambolesques, s’enchainent, c’est drôle, toujours, c’est tendre mais jamais mièvre. Reconstruire le monde en riant, quoi de mieux pour commencer une nouvelle année ?

La Baie des Singes
6 avenue de la République
63800 Cournon d'Auvergne

T. Réservation :
04 73 77 12 12

reservation.bds@orange.fr