Salle Pluri-IN-disciplinaire de spectacles, Objet culturel sans stratégie

Programme

Chargement Évènements

Évènements passés

Navigation de la liste des Évènements

novembre 2017

Laurent Coulondre & Martin Wangermée jouent Gravity zéro

Le 16 novembre
Attention, c’est un jeudi !
20h33
TP 20€ TR 17€ TAb. 15€
Laurent Coulondre est révélation de l’année aux Victoire du Jazz 2016 (ça fait peut-être chic, mais quand même, ça se mérite !) « Il faut dire qu’il ajoute à son talent de pianiste celui d’organiste. Dans les deux cas, il fait preuve d’un sens rythmique et harmonique propre aux meilleurs et une inventivité qui lui fait aimer les métriques impaires, les ruptures de rythmes et l’exploration de la totalité de son instrument. Mais au-delà de ses qualités de virtuosité et musicalité, c’est son sens du groove qui frappe d’emblée, particulièrement à l’orgue Hammond où son attaque de la note fait mouche à chaque fois. » On a repris les mots de Philippe Vincent pour Jazz Magazine, parce que c’est bien dit.
Il joue avec Martin Wangermée, qui l’accompagne à la batterie depuis le début et avec lequel il obtient le 1er prix de groupe au tremplin national de Jazz à La Défense.

Elodie Poux a le syndrome du playmobil

Du 17 novembre18 novembre
C’est le vendredi et le samedi !
20h33
TP17€ TR14€ TAb.12€

Avec son nom de famille à coucher dehors et son lourd passé d’animatrice petite enfance, cette trentenaire impose sur scène, en quelques minutes, son univers faussement naïf. Au travers de personnages tous plus ravagés les uns que les autres, et d’un stand up cyniquement jubilatoire, elle raconte ses aventures auprès des enfants, des parents, mais aussi des chats et des zombies. Un spectacle libérateur pour toute la profession, parents compris ! C’est grinçant, ça pique, mais ça fait du bien ! Après sa démission des Ecoles Maternelles, Elodie Poux a joué dans toute la France, en Belgique, en Suisse, au Luxembourg, et même à Saint-Denis-la-Chevasse ! (si si ça existe). Ne manquait plus que Cournon !

Mathématiques joyeuses par Cédric Villani

Le 22 novembre

COMPLET
C’est un mercredi !

20h33
Des triangles, des gaz, des prix et des hommes / L’Art vivant de la mathématique
TP15€ TR12€ TAb.10€

Le mathématicien Cédric Villani, médaille Fields 2010 (et ouaiiis !), fait dans la vulgarisation scientifique exigeante (pouah!). Il propose depuis quelques années des conférences joyeuses à La Maison des Metallos (Paris) ; sortes de contes mêlant histoire, culture et science et on a trouvé le concept sympa ! Cédric Villani souhaite insister à la fois sur la dimension pratique et artistique (Attention extase !) de la mathématique, sur l’importance qu’y joue le facteur humain et remporter l’adhésion des sceptiques, visant un public bien plus vaste que le cercle des passionnés de maths (comme par enchantement) !
Le thème a été choisi par l’équipe de l’association Actu’sciences de Clermont, partenaire de cette soirée exceptionnelle, et pour laquelle sera proposé un Buffet-Maths, nouveau concept culinaire !

PS : Oui, il est député. Non, on ne l’avait pas prévu. Et oui, on le garde ! Parce qu’un député médaillé Fields dans un café-théâtre, ça fait classe !

Laurent Pit joue Dans ma tête

Le 24 novembre
C’est un vendredi !
20h33
TP15€ TR12€ TAb.10€

Ami-e-s artistes de scène, ce spectacle est un hommage à vos métiers ! Le prétexte en quelques mots : Laurent réfléchit à l’écriture d’un nouveau spectacle. Dans son cerveau, alors qu’il essaie de convoquer toutes les idées possibles, c’est la panique. C’est donc une pièce sur le choix, et un pari pour la mise en scène : tout se passe dans la tête, les spectateurs devront imaginer ! Laurent Pit, au-delà d’être un excellent comédien, est fondateur et directeur artistique du festival La Comédie du Rire de Montpellier. Il écrit pour la télévision, notamment pour Canal + et France 2. Dans la tête est son premier seul en scène. « Excellent, loufoque et réussi » a dit Le Monde, alors on cafte !

Alexandre Brodier est The man on the spoon

Le 25 novembre
C’est un samedi !
20h33
TP16€ TR13€ TAb.11€

La réputation foutraque des créations du Bestiaire à Pampilles n’est plus à prouver.

Le spectateur est prévenu à l’avance; « ça ne veut rien dire, MAIS…. » Et c’est ce « mais… » qui réserve bien des surprises. En tête à tête avec le diable, un comédien Suisse un peu perdu lui demande de l’aide. Mais, avant de conclure un pacte avec lui, le malin, exigeant, désire que l’Helvète lui montre ses talents. Dans un fatras de cuillères, d’instruments, de cartons, un joyeux chaos s’installe tandis que le malheureux maladroit commence ses errances comiques. Sur fond de chant tyrolien, de raclette, il digresse sur son pays natal : « Je pense donc je suisse ». Un solo déjanté, burlesque et coloré, mené à 600 km/h par Alexandre Brodier : The man on the spoon.

+ Exporter les évènements